275 logements - Les Sarments 1 et 2

Taverny (95)
Maîtrise d'ouvrageEFIDIS
Equipearchétude + biotope
Missionconception réalisation
Programmeenveloppe / parties communes / parties privatives
CalendrierEn Travaux
Coût HT6.29 M€
Surface22 899 m² SHAB
EntreprisesGTM bâtiment
Prix : Gratuit
En stock

Total :

Choix non disponible

La résidence des Sarments I et II, comprenant 275 logements, se situe à 800 mètres au sud de la gare de Taverny. Elle est intégrée au cœur d’un quartier de logements collectifs, inséré dans un important tissu pavillonnaire.La résidence est caractérisée par ses espaces publics, mis en valeur lors d’une précédente rénovation achevée en 2007 par ARCHETUDE. Elle s’organise autour d’une place piétonne (place du Pressoir), pourvue de commerces, locaux d’activités et un centre social en rez-de-chaussée.

La place du pressoir est desservie par un mail piéton créé récemment, dans de précédents travaux de désenclavement du site.

L’architecture atypique de l’ensemble, complexe, résulte de la succession de volumes marqués par une alternance des hauteurs (R+3 au R+7), d’une variation de l’orientation des toitures inclinées, tout en proposant des façades en retraits, des redents, ponctuées de balcon et terrasses. Nous avons donc choisi d’intervenir sur l’enveloppe dans la continuité du changement d’image amorcé en 2007. Nous souhaitons conforter le caractère résidentiel et unitaire de ce patrimoine et le sentiment d’appartenance et d’appropriation par l’utilisation d’un vocabulaire commun de la résidence.

Pour cela, nous proposons de déposer l’ensemble des bardages en fibres-ciment en façade et de les traiter en enduit ton pierre grisée identique à l’ensemble de la résidence. Les couvertures en tuiles ou ardoises amiantées seront entièrement déposées et remplacées par une couverture en bac-acier à joint debout d’aspect zinc. Les toitures seront traitées en débord sur les 4 faces afin de protéger les têtes de mur, d’intégrer des chéneaux et de renforcer le jeu de variation des plans inclinés.

Les façades seront entièrement rénovées et ravalées en enduit ton pierre grisée, assurant l’unité du bâti et la mise en valeur de la volumétrie, dans la continuité de la simplification amorcée en 2007. Les balcons seront rénovés et le vitrage fumé sera habillé d’une tôle perforée anthracite permettant de changer l’aspect daté du matériau initial, tout en assurant une certaine opacité préservant l’intimité et masquant les stockages.

Enfin, nous proposons la mise en place d’un parement brique sur l’ensemble des rez-de-chaussée de la place, ainsi que sur trois volumes bâtis marquant l’accès du cœur de la résidence par le mail piéton et la rue de la Treille. Cette intervention permet de valoriser le patrimoine et l’espace public du mail et de la place du Pressoir, en maintenant l’unité architecturale de l’ensemble.

Ce traitement en brique sera également présent au rez-de-chaussée du programme immobilier privé adjacent, garantissant un vocabulaire architectural commun sur la place du Pressoir.

Cette proposition de traitement de l’enveloppe permet d’intervenir en sobriété pour moderniser la résidence, en simplifiant l’appréhension des volumétries complexes du bâti

. . .
lire la suite