Aménagement des espaces publics

Evry / 91
Maîtrise d'ouvrageEvry Centre Essonnes
Equipearchétude + verdi
Missionmandataire / loi MOP
Programmecréation d'une voirie publique et d'un square
Calendrierlivré 2017
Coût HT1,8 M€
Surface17 ha
Prix : Gratuit
En stock

Total :

Choix non disponible

L’agglomération d’Evry Centre Essonne souhaite dans le cadre de son PRU, réaménager intégralement le quartier du Bois Sauvage. L’objectif à long terme est de requalifier le secteur en créant de nouvelles ouvertures et communications urbaines, et d’améliorer localement – et stratégiquement – la qualité des espaces publics, pour renforcer l’attractivité du quartier.

L’objet de notre marché - première tranche du PRU - est la création de voies pénétrantes nouvelles, la reprise de la Place Camille Guérin en intégration des bâtiments nouveaux, et la reconstitution d’un square.

Cette mission a deux particularités :

• La présence de la Sculpture « Enigme » au centre de la place actuelle, monument approprié par les riverains, emblème du quartier ;

• La mutation de l’ensemble des ilots du quartier qui seront pour la plupart détruits et reconstruits, ou réhabilités.

Ces deux points singuliers génèrent des contraintes conceptuelles et techniques, notamment en termes de planning de travaux. Notre proposition conceptuelle vise la sobriété et la souplesse d’usage. La complexité du parcellaire et la diversité architecturale génèrent une certaine confusion de lecture.

Notre parti d’aménagement est d’homogénéiser les espaces publics, et de favoriser les continuités/les échanges visuels entre les différents espaces publics.

Nous créons une place très ouverte en continuité du square, sur laquelle la Sculpture Enigme prend une place centrale. L’ensemble est traité de manière très contemporaine ; le revêtement de sol en béton lissé et calepiné permet de fondre la voirie circulée dans l’espace de la place. Le calepinage du béton (joints de dilatation) donne l’impression d’un dallage noble pouvant intégrer dans son dessin l’empreinte de la sculpture, le mobilier, les fosses de plantation… au prix d’un sol béton.

. . .
lire la suite